Des forages pétroliers et gaziers directement dans nos lacs, nos rivières et nos milieux naturels?

 

Tout près de nos maisons, de nos écoles, de nos hôpitaux, de nos CPE et de nos parcs nationaux?

C’EST NON!


Monsieur Philippe Couillard, Premier ministre du Québec,

Monsieur Pierre Moreau, ministre de l'Énergie et des Ressources naturelles, ministre responsable du Plan Nord et ministre responsable de la région de la Gaspésie—Îles-de-la-Madeleine,

Nous demandons le retrait complet et l’abandon définitif des quatre projets de règlements sur les forages pétroliers et gaziers que le gouvernement du Québec vient d’annoncer. Nous exigeons de plus un plan de sortie rapide et complet de la filière pétrolière et gazière au Québec.



Le gouvernement du Québec a décidé d’ouvrir les lacs et les rivières du Québec aux projets d’exploration et d’exploitation de pétrole et de gaz. Les forages en milieu hydrique, mais aussi ceux en milieu terrestre pourront d’ailleurs être réalisés avec des opérations de fracturation et de stimulation, à proximité de secteurs habités, d’écoles, d’aires protégées et de parcs nationaux.

Un puits pétrolier ou gazier à 150 mètres de votre maison, ça vous intéresse? À 60 mètres d’une aire protégée, à 40 mètres de la voie navigable du Saint-Laurent?  En plein milieu d’une rivière ou d’un lac comme le Lac Saint-Jean? Sans compter la fracturation horizontale qui pourra passer directement sous votre résidence, sous le fleuve, sous les milieux humides...


Si comme nous, vous trouvez cette décision choquante, signez et partagez!

Objectif
30000
24442 ont signé. Rendons-nous à 30000!

Formulaire de signature

* En cochant cette case, j'accepte de recevoir des informations sur cette action et l'infolettre d'Équiterre. À tout moment, il sera possible de vous désinscrire de cette liste de diffusion. Vous pouvez nous joindre à : info@equiterre.org, 50, rue Sainte-Catherine Ouest, Bureau 340, Montréal (Québec) H2X 3V4, 514 522-2000.